C’est un Papa qui a cuisiné pour le dîner.

Les enfants étant sensibles à ce geste.

La gamine de 6 ans commence à manger d’un bon coup de fourchette quand le petit demande:

– Dis papa, c’est rudement bon, mais qu’est ce que c’est ?

Le papa, pas peu fier, lui répond :

– Tu dois deviner ce que c’est, je peux juste te dire que ta maman de temps en temps m’appelle comme ça….

Et là, la fille crache tout et tape dans le dos de son frère :

– Mange pas ça !!!!…. c’est du trou du cul !!!     

 

 

 

C’est quand on se fait flasher qu’on sait qu’on a grillé le feu rouge!

 

Bienvenu

 

Vert, jaune, rouge. Voici 3 couleurs qui référencent plus de 100 000 produits alimentaires et tout ça dans une seule application « YUKA »

Installé récemment dans mon téléphone, cette application me permet de faire le bon choix sur les aliments que je donne à mon enfant. Sans rentrer dans la paranoïa ou bien même dans l’orthorexie.  (ces pratiques alimentaires, caractérisé par la volonté obsessionnelle d’ingérer une nourriture saine et le rejet systématique des aliments perçus comme malsains).

Mais au vu des scandales alimentaires qui font la une des tabloïds, il est tout de même intéressant d’avoir une certaine vigilance. L’application « Yuka »  me permet d’avoir cette conduite.

Quoi de plus beau d’avoir ses informations avec des données simples à lire. Les industriels marques des informations sur les étiquettes mais il est clair que cela n’est pas évident à décrypter. Avec cette application, on va l’essentiel.

Pour cela 3 critères , 3 couleurs. rentrons dans les détailles.

  • Les 3 critères correspondent à qualité nutritionnelle, présence d’additifs et dimension biologique du produit
  • Les 3 couleurs donnant la qualité alimentaire du produit. Le vert signifie que le produit en bonne qualité, le orange pour dire qu’il est médiocre et le rouge dit qu’il est mauvais. Avec une fiche détaillant, par exemple, si il est trop gras, trop sucré ou ajout d’addictif nocif.

Une fois dans l’application. On peut rentrer les noms des produits. Pour l’avoir tester, il trouve l’ensemble des produits des grandes enseignes. Sinon il est possible de prendre son téléphone et en prenant en main les produits, on peut les scanner chacun.

Il garde en mémoire les analyses et peut vous proposez des choix sains en fonction. Quoi de plus beaux!

Et pour les fans de la théorie du complot, l’application est complètement indépendante des gros lobby alimentaire, sauf si la base de données de Open Food Facts  travaille dans l’ombre de nos détracteurs et si çà avait été le cas, il n’aurait pas l’application encore en cours car je vous avoue revoir ma consommation même de produits de grande marque.

C’est l’application du mois, à la fois disponible sur IOS et sur Android. On s’y fait rapidement dans les premiers temps on se que je ne vais pas tout de même tout scanner. On y prend vite goût à discuter et au bout d’un certains temps on s’est identifié les bons articles ou être bien recommandé par l’application elle même.

Petite astuce, sympa en fonction de luge de vos bambins. Il est possible de faire vos courses comme vous faites habituellement, et pendant le temps où vous remplissez le caddie. Demandez à vos enfants de scanner les articles. Cela leur permet tout en s’amusant de les sensibilisés. Ainsi ceci peut être un bon moyen de faire ses courses en famille tout en échangeant de manière ludique.

Ce qui m’a fait plaisir, c’est que j’ai découvert des articles dont j’aurai remis en cause sa consommation. Comme cette fameuse pâtes à tartiner qui a fait scandale avec l’huile de palme que je penserait être en rouge comme produit mauvais. Au final, elle se retrouve à être classé médiocre à cause de sa teneur trop grasse et trop sucré, çà veut dire que je peut la remettre dans mon panier tant que je l’a consomme avec modération.

Le logo de YUKA est une carotte mais au final, elle nous aide à ne pas être des ânes. Au delà de tout çà, je sens déjà venir les commentaires me pointant comme une victime du système ou de la consommation. Et bien oui! ça suffit la junk food, de ne plus être acteur de notre alimentation et après tout comme dirait un scientifique:

 

 

« On est ce que l’on mange »

 

 

 

 

Alors qu’elles sont vos réticences pour la télécharger. Et pour les plus rapides: Bonne app….

 

Ce qu’il faut retenir

 

  • il est possible à présent de mieux choisir ses aliments.

  • Le marquage couleur simplifie la compréhension avec le vert comme bon produit, le orange comme médiocre et le rouge à éviter.

  • Application disponible sur les IOS et Android.

  • Faites vos achats simplement, en famille et de façon ludique.

  • Un bon moyen de sortir de la junk food.

 

 

 

Merci à la fine équipe de YUKA, aller voir ce site pour ses blagues